samedi 31 mars 2018

Changer l'eau des fleurs.
Valérie Perrin.
Editions Albin Michel.
555 pages.
En librairie depuis le 1 mars 2018.

Résumé:

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habituĂ©s viennent se rĂ©chauffer dans sa loge oĂą rires et larmes se mĂ©langent au cafĂ© qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmĂ© par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont dĂ©cidĂ© de reposer ensemble dans son carrĂ© de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumĂ©s, et certaines âmes que l’on croyait noires, se rĂ©vèlent lumineuses. Après l’Ă©motion et le succès des OubliĂ©s du dimanche, ValĂ©rie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgrĂ© les Ă©preuves, croit obstinĂ©ment au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, ValĂ©rie Perrin crĂ©e autour de cette fĂ©e du quotidien un monde plein de poĂ©sie et d’humanitĂ©. Un hymne au merveilleux des choses simples.

Mon avis:

Valérie Perrin est une auteure dont j'ai toujours entendu énormément de bien. Je m'étais ainsi procurée son premier roman Les oubliés du dimanche en format poche il y a quelque mois, mais que malheureusement je n'ai jamais trouvé le temps de lire. Je remercie donc les Editions Albin Michel pour l'envoi de ce titre qui m'a enfin permis de la découvrir.

C'est un roman que j'ai mis pratiquement dix jours Ă  lire pas parce qu'il me dĂ©plaisait, mais parce que je l'ai commencĂ© Ă  une pĂ©riode difficile de ma vie puisque ce jour lĂ  j'ai perdu mon grand-père. Ce roman a donc rĂ©sonnĂ© en moi d'une manière particulière. Bien qu'il parle de cimetière et donc de la mort c'est un livre qui m'a fait Ă©normĂ©ment de bien, qui m'a apportĂ© Ă©normĂ©ment de rĂ©confort, qui m'a fait sourire malgrĂ© la tristesse de certaines histoires, parce que ce livre est une ode Ă  la vie tout simplement. C'est Ă  travers les yeux de Violette, garde cimetière que nous allons suivre l'histoire de ses habitants comme Irène ou Gabriel, mais aussi de ceux qui y travaillent, comme Nono, Gaston, Elvis, ou le père CĂ©dric. C'est avec beaucoup de douceur et de bienveillance que Violette se livre corps et âme Ă  ces âmes justement, qui comme nous ont eu une vie, des gens qui les aimaient, qui ont fait le bien autour d'eux ou au contraire des choses un peu moins reluisantes. Des personnages simples mais auxquels on s'attache forcĂ©ment. 

ValĂ©rie Perrin est connue pour la beautĂ© de ses histoires mais surtout pour sa plume, et je comprends aujourd'hui pourquoi. C'est un roman effectivement d'une beautĂ© incroyable, chaque phrase est emprunte de poĂ©sie, j'ai d'ailleurs Ă©normĂ©ment relevĂ© de citations que j'ai trouvĂ© belles et tellement vraies. Les mots de l'auteure apportent un peu de tendresse Ă  une Ă©tape de la vie très difficile, comme les fleurs de Violette apportent de la lumière Ă  un endroit jugĂ© un peu morose. C'est un roman dans lequel on se sent bien finalement, qui est chaleureux malgrĂ© les circonstances. J'ai aimĂ© parcourir les allĂ©es de ce cimetière parmi les chrysanthèmes, les lys et les chats, dĂ©couvrir les histoires de certains pensionnaires, profiter du jardin potager de Violette qui est une femme touchante de part la vie qu'elle a vĂ©cu au cĂ´tĂ© d'un homme distant et froid, qui ne lui portait aucunes attentions et qui l'a trompĂ© Ă  tour de bras. 

Ce manque d'amour et de tendresse elle l'a puisĂ© dans sa fille LĂ©onine qu'elle aime d'un amour inconditionnel, puis dans les dĂ©funts de ce cimetière, qu'elle considère un peu comme des membres de sa famille, dont elle consigne le dĂ©roulement de leur enterrement, dont elle fleurit et entretient ensuite les tombes, et de leurs animaux venus s'installer en mĂŞme temps qu'eux dont elle s'occupe. Au fil des pages et des annĂ©es qui passent c'est son histoire Ă  elle qui nous est rĂ©vĂ©lĂ©e petit Ă  petit et qui nous brise le cĹ“ur. Parce qu'il y a tellement de bontĂ© dans cette femme qu'il semble incroyable qu'elle ait traversĂ© tant de douleur. Des blessures secrètes qui refont surface de temps en temps, qui ne pourront jamais disparaĂ®tre complètement, mais que Violette apprend Ă  apprivoiser depuis bien longtemps. C'est sa rencontre avec Julien, un visiteur qui va un jour tout changer. Avec lui Violette va retrouver un peu de sa joie de vivre  et rĂ©apprendre Ă  aimer. 

Pour conclure:
Un roman qui pourrait paraĂ®tre austère mais qui est en rĂ©alitĂ© incroyablement touchant et chaleureux, qui apporte un peu de lumière et de sĂ©rĂ©nitĂ© Ă  une Ă©tape de notre vie qui peut faire peur. ValĂ©rie Perrin grâce Ă  sa plume magnifique a su m'Ă©mouvoir Ă  travers l'histoire de personnages simples, vrais et attachants que je n'oublierai pas de si tĂ´t. 

Ma note: 18/20.

1 commentaire:

  1. Ce roman <3 Une petite merveille, comme la plume de cette auteure dont je suis totalement sous le charme.

    RĂ©pondreSupprimer