dimanche 4 février 2018

L'amour et tout ce qui va avec.
Kristan Higgins.
Editions MosaĂŻc.
476 pages.

Résumé:

Le jour de ses trente ans, Callie Grey doit se rendre Ă  l’Ă©vidence : elle attend toujours que son ex petit-ami – qui n’est autre que son patron – la demande en mariage. Un espoir qui s’Ă©croule lorsque Mark lui annonce qu’il est amoureux de sa nouvelle recrue, Miss Perfection, accessoirement fille du plus gros client de l’agence. Et comme si cela ne suffisait pas pour la dĂ©primer totalement, sa mère lui organise une charmante petite fĂŞte d’anniversaire… dans le funĂ©rarium familial ! DĂ©cidĂ©e Ă  ne pas de laisser Ă©vincer sans rĂ©agir, Callie, pour aiguiser la jalousie de Mark, entame alors dans une relation improbable avec Ian McFarland, le nouveau et très sĂ©duisant vĂ©tĂ©rinaire de Georgebury. Certes, Ian semble plus Ă  l’aise avec les animaux qu’avec les humains – et ne parlons pas de la gent fĂ©minine… Certes il est psychorigide sur les bords, voire un peu maniaque. Mais Callie, avec son optimisme lĂ©gendaire, dĂ©cide de lui laisser sa chance…

Mon avis:

Les romans de Kristan Higgins m'ont toujours attirĂ© par leurs couvertures girly et acidulĂ©es, mais ce n'est que fin 2015 que je me suis enfin dĂ©cidĂ©e Ă  me procurer l'un d'entre eux. Ayant terminĂ©e il y a peu de temps un livre assez difficile, j'ai eu besoin de me plonger dans une romance toute douce, fraĂ®che et drĂ´le, c'est donc tout naturellement que je me suis dirigĂ©e vers celle-ci. 

L'amour et tout ce qui va avec... est le genre de roman simple, prĂ©visible, voir mĂŞme clichĂ© dans son intrigue ou dans certains de ses personnages, mais qui fait incroyablement du bien au moral Ă  l'instar de Bridget Jones de Helen Fielding dont l'auteure s'est clairement Ă©normĂ©ment inspirĂ©e ou des romans de Sophie Kinsella. En effet je ne m'attendais pas Ă  une intrigue très Ă©laborĂ©e et très inattendue et ce n'est d'ailleurs clairement pas ce que je recherchais, mais plutĂ´t une histoire simple m'Ă©tant en avant un personnage attachant dans lequel chaque lecteur pourrait se reconnaĂ®tre Ă  un moment donnĂ© de ses mĂ©saventures sentimentales. Et sur ce point j'ai Ă©tĂ© ravie car c'est exactement ce que renferme ce livre Ă  travers l'histoire de Callie, toute jeune trentenaire qui travaille dans la publicitĂ© et qui est amoureuse depuis de nombreuses annĂ©es de son patron, le sĂ©duisant Mark Rousseau qui bien Ă©videmment se soucie d'elle comme d'une guigne. PersuadĂ©e qu'elle rĂ©ussira Ă  attirer son attention en draguant un autre homme, elle jette son dĂ©volu sur le nouveau vĂ©tĂ©rinaire de sa petite ville le très froid mais nĂ©anmoins très sĂ©duisant Ian. 

C'est une intrigue qui a très bien fonctionnĂ© avec moi en raison du personnage principale qui peut paraĂ®tre naĂŻve, bĂŞte et agaçante, mais qui est en dĂ©finitive moins stupide qu'elle le laisse entendre. J'ai trouvĂ© que Kristan Higgins avait insĂ©rĂ© Ă©normĂ©ment de second degrĂ© et d'autodĂ©rision dans son personnage. Callie sait qu'elle est souvent très clichĂ©e, un peu pathĂ©tique par moment mĂŞme, mais elle s'en moque et en joue mĂŞme pour notre plus grand plaisir. Ses rĂ©parties, ses gaffes et sa recherche presque dĂ©sespĂ©rĂ©e du grand amour ne la rend que plus drĂ´le et attachante. J'ai Ă©normĂ©ment aimĂ© cette jeune femme qui m'a fait plusieurs fois Ă©clater de rire et qui a le cĹ“ur sur la main, comme le prouve son attachement envers tous les habitants de Georgebury qu'elle connait tous par cĹ“ur et dont elle est très proche, mais aussi  et surtout envers Noah ce grand- père grincheux et ingrat qui lui aussi m'a beaucoup fait sourire, car derrière cet homme bourru se cache un cĹ“ur tendre.

La vie sentimentale de Callie est il est vrai au coeur du rĂ©cit, mais ce n'est cependant pas uniquement le seul sujet du livre, loin de lĂ . On y suit Ă©galement toute une galerie de personnages assez loufoques, très singuliers et très atypiques comme la mère de la jeune femme qui tient un salon funĂ©raire et qui n'a toujours pas pardonnĂ© Ă  son ex mari son infidĂ©litĂ© vingt ans plus tĂ´t, son père qui tente d'ailleurs de reconquĂ©rir sa mère, sa soeur aĂ®nĂ©e Hester qui traumatisĂ©e par le divorce de ses parents ne fait plus confiance aux hommes, son jeune frère Freddy qui cherche encore sa voie, ses collègues qui ont malheureusement eux aussi leurs peines de coeur, et Ian qui sous ses airs distants et dĂ©sagrĂ©ables cache en rĂ©alitĂ© plus d'une blessure. C'est Ă  travers les Ă©preuves que la vie parfois nous rĂ©serve, que les personnages du roman d'ailleurs traversent, que se soit un divorce, une mort, une trahison que nous passons comme eux par diffĂ©rents sentiments. J'ai ris comme j'ai Ă©tĂ© Ă©mue par certains passages plus sĂ©rieux qui font Ă©normĂ©ment rĂ©flĂ©chir sur notre propre conception du bonheur, sur le pardon et notre capacitĂ© Ă  aller de l'avant. 

Pour conclure:
Une romance drĂ´le et Ă©mouvante qui m'a fait passer un bon moment de lecture avec une hĂ©roĂŻne drĂ´le et attachante Ă  l'instar de Bridget Jones dont Kristan Higgins s'est beaucoup inspirĂ©e. Une première expĂ©rience de l'auteure qui m'encourage grandement Ă  dĂ©couvrir ses autres romans. 

Ma note: 16/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire