jeudi 10 mai 2018

Tout sur mon chien.
Alejandro Palomas.
Editions Le Cherche Midi.
343 pages.
En librairie depuis le 5 avril 2018.

Résumé:

RĂ©union de famille impromptue dans un cafĂ©. Fernando, sa mère, Amalia, ses deux sĹ“urs, Emma et Silvia. Tous espèrent un coup de tĂ©lĂ©phone qui tarde Ă  arriver. L’attente, fĂ©brile, est ponctuĂ©e de scènes savoureuses, de quiproquos et de malentendus. Les vĂ©ritĂ©s cachĂ©es ou Ă  demi dites s’Ă©grènent sans fin. Et on rit aux larmes de cette comĂ©die familiale plus profonde qu’il n’y paraĂ®t.

Mon avis:

ConseillĂ©e l'annĂ©e dernière par les Editions Le Cherche Midi j'avais dĂ©couvert Une mère le premier tome de la trilogie de Alejandro Palomas que j'avais beaucoup aimĂ©. Je remercie donc une nouvelle fois la maison d'Ă©dition de m'avoir incitĂ© Ă  dĂ©couvrir ce deuxième tome qui m'a de nouveau beaucoup touchĂ©. 

mardi 8 mai 2018

La vallée des oranges.
BĂ©atrice Courtot.
Editions Charleston.
224 pages.
En librairie depuis le 10 avril 2018.

Résumé:

Marseille, 2016
En dĂ©montant le faux plafond d’un hĂ´tel en travaux, un ouvrier tombe sur une boĂ®te en fer rouillĂ©e contenant les souvenirs d’une vieille dame. Magdalena. Mais que se cache-t-il derrière cette photo de mariage ? Son arrière-petite-fille, tenancière du CafĂ© de l’EnsaĂŻmada, une institution culinaire Ă  Paris, dĂ©cide alors de partir Ă  la recherche de ses origines majorquines qu’elle ignorait jusqu’alors. Elle quitte son quotidien Ă©puisant pour la douceur et le farniente mĂ©diterranĂ©ens. Dès son arrivĂ©e sur l’Ă®le, AnaĂŻs va rĂ©veiller des secrets de famille cachĂ©s depuis des gĂ©nĂ©rations. Mais la tâche ne s’avère pas si facile. Miquel, le nouveau propriĂ©taire de l’orangeraie qui appartenait Ă  son aĂŻeule, ne se montre pas du tout coopĂ©rant.

Majorque, 1935
Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaĂŻmadas, ces brioches majorquines entortillĂ©es et saupoudrĂ©es de sucre glace. Très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village qui devient le théâtre d’affrontements sanglants et de drames familiaux. Au pĂ©ril de sa vie, Magdalena s’engage alors dans la rĂ©sistance, avant de devoir s’enfuir vers la France.

Mon avis:

Ayant lu Cueilleuse de thé de Jeanne-Marie Sauvage-Avit le prix du livre romantique 2017 que j'avais beaucoup aimé, j'ai eu envie de découvrir celui de cette année, dont la couverture vintage m'a tout de suite attiré. Je remercie donc les Editions Charleston pour l'envoi de ce titre.

jeudi 26 avril 2018

Les sanglots de Pierre.
Dominique Faget.
Editions City.
236 pages.
En librairie depuis le 4 avril 2018.

Résumé:

« Depuis ce jour terrible de l’Ă©tĂ© 1942, il lui semblait qu’il s’Ă©tait Ă©coulĂ© des milliers d’annĂ©es... » Hortense règne d’une main de maĂ®tre sur le domaine de La Louvière. Cette femme indomptable et forte a connu des annĂ©es difficiles. La Grande Guerre lui a volĂ© son mari, le grand amour de sa vie, et son fils aĂ®nĂ© est mort lors de la Seconde guerre mondiale. En cet Ă©tĂ© 1955, elle aurait mĂ©ritĂ© que sa vie soit enfin douce et tranquille... Mais tout est compliquĂ© par les manigances de son petit-fils qui projette de transformer le domaine familial en maison d’hĂ´tes. Sans compter Ă©galement ces meurtres qui se produisent dans le voisinage. Est-ce un fou qui a dĂ©cidĂ© de semer la terreur dans la rĂ©gion ? Ă€ la Louvière, Hortense pressent qu’il s’agit d’autre chose et que certains secrets du passĂ© risquent de remonter Ă  la surface et de bouleverser de nombreuses existences... Quand la vengeance attend son heure…

Mon avis:

Le résumé de ce roman laissant présager des secrets de famille et des retours dans le passé en pleine seconde guerre mondiale, il ne m'en fallait pas plus pour avoir envie de le découvrir. Je remercie donc la maison d'édition City pour l'envoi de ce titre.

samedi 14 avril 2018

L'enfant et le dictateur.
Marion Le Roy Dagen et Xavier-Marie Bonnot.
Editions Belfond.
222 pages.
En librairie depuis le 15 février 2018.

Résumé:

" Si vous ne pouvez pas vous occuper de vos enfants, l'État s'en chargera. " La devise du régime de Ceausescu a envoyé des milliers d'enfants dans des mouroirs. Marion était l'un d'eux. 1989. En pleine révolution roumaine, les télévisions du monde entier révèlent la face la plus noire de l'univers concentrationnaire du régime communiste de Nicolae Ceausescu. Un choc. Devant les caméras, des enfants se balancent, hagards, derrière les barreaux de leurs lits crasseux. Les plus malades sont aux portes de la mort. Marion est née de cette dictature. Abandonnée par sa mère alors qu'elle n'a pas encore un an, elle est placée dans un orphelinat de Ceausescu. Car le dictateur interdit l'avortement, réprime la contraception et force les naissances. Son but : peupler son pays au forceps d'une politique nataliste redoutable dont la formule " Si vous ne pouvez pas vous occuper de vos enfants, l'État s'en chargera " en dit long sur ses intentions. Cette histoire est celle de Marion. Une quête d'identité, une recherche de soi après une enfance amputée. Adoptée à l'âge de six ans par un couple de Français, Marion n'a eu de cesse de retrouver ses parents biologiques et de se reconstruire. Naître à nouveau, comprendre la perversion d'un régime totalitaire et s'ouvrir au drame de ces dizaines de milliers d'enfants sacrifiés sur l'autel de la dernière des dictatures de la guerre froide.

Mon avis:

La lecture n'est pas uniquement synonyme Ă  mon sens de plaisir et d'Ă©vasion mais parfois aussi d'enrichissement culturel. J'aime parfois lire des romans historiques ou autobiographiques pour tenter d'en apprendre plus sur un sujet ou sur l'Histoire. J'avais repĂ©rĂ© ce livre parce qu'il aborde le thème de la rĂ©volution Roumaine dont je ne connaissais pratiquement rien. Je remercie donc Belfond pour l'envoi de ce titre.

vendredi 6 avril 2018

Je me souviens de toi.
CĂ©dric Charles Antoine.
Editions City.
232 pages.
En librairie depuis le 1 mars 2018.

Résumé:

Je me souviens de ce jour-lĂ , j’avais sept ans sur la photo. AdossĂ©e contre la balustrade de l’orphelinat, je contemplais la mer Baltique. J’attendais mes nouveaux parents tout en caressant le petit chien que nous avions recueilli avec mes camarades. La voiture s’est garĂ©e, je suis montĂ©e sur la banquette arrière, sans pleurer, sans me retourner. Je leur ai dit « Bonjour Papa, bonjour Maman », je ne savais pas quoi dire d’autre. Ils ont souri, nous sommes partis vers ma nouvelle vie. Trente-deux ans se sont Ă©coulĂ©s. Aujourd’hui, je mène une carrière de biographe. Au travers du passĂ© des autres, j’Ă©cris le mien. Tout cela n’est certainement pas innocent. J’aime enquĂŞter sur les destins hors du commun d’hommes ou de femmes qui ont souffert et me font l’honneur de me transmettre leurs mĂ©moires. Demain, je dois rencontrer une personne importante... Un rĂ©cit bouleversant, rythmĂ©, qui retrace le parcours extraordinaire d’Adele. L’histoire prend racine au cĹ“ur d’un contexte mĂ©connu, les orphelins de l’après-guerre lors de la reconstruction de l’Allemagne.

Mon avis:

Je ne connaissais pas du tout CĂ©dric Charles Antoine alors qu'il a pourtant Ă©crit de nombreux romans. Lorsque j'ai vu que ce roman allait Ă©voquer la seconde guerre mondiale un conflit que j'aime beaucoup retrouver dans mes lectures, je n'ai pas hĂ©sitĂ© Ă  le demander en service de presse heureuse de pouvoir me replonger dans cette pĂ©riode de l’Histoire, et par la mĂŞme occasion dĂ©couvrir un nouvel auteur. Merci donc Ă  la maison d'Ă©dition City pour l'envoi de ce titre.