mercredi 26 avril 2017

Le refuge des souvenirs.
Mary Marcus.
Editions Presses de la cité.
444 pages.
En librairie depuis le 16 mars 2017.

Résumé:

En Louisiane, en 1963, la haine est partout, mais les liens du cœur sont parfois plus forts que ceux du sang. Mary Jacob grandit dans l'indifférence générale. Son unique confidente : Lavina, la domestique noire de la famille, qui la considère comme sa fille. Quand Lavina est tuée lors d'incidents raciaux, Mary Jacob est envoyée en pension sans que le drame soit jamais évoqué. Pour se protéger, la fillette oublie tout de cette période. Trente ans plus tard, Mary Jacob retourne dans sa ville natale, auprès de son père mourant. Sur les traces de son passé, la jeune femme recouvrera-t-elle la mémoire ? Pourra-t-elle faire la paix avec sa propre histoire et avec Billy Ray, le fils de Lavina, blessé par le silence et les non-dits ?

Mon avis:

La ségrégation raciale est un sujet qui m'a toujours passionné et que j'adore retrouver en littérature, car aujourd'hui encore malgré tous les livres que j'ai lu sur ce conflit je ne parviens pas à comprendre comment de telles pensées, de tels actes ont pu être commis envers des êtres humains à cause d'une simple couleur de peau. Je remercie ainsi beaucoup les Editions Presses de la cité pour l'envoi de ce titre.

dimanche 23 avril 2017

Constance.
Rosie Thomas.
Editions Charleston.
424 pages.
En librairie depuis le 7 mars 2017.

Résumé:

Très loin de chez elle (en Angleterre) – et d’un chagrin d’amour auquel elle ne pourra jamais vraiment Ă©chapper – Connie (Constance) s’est crĂ©Ă© une nouvelle vie Ă  Bali, un endroit idyllique Ă  la vĂ©gĂ©tation luxuriante. Mais lorsqu’elle reçoit un appel de sa sĹ“ur Jeanette, mourante, la dernière chose qu’elle souhaite est de retourner Ă  Londres. Enfant, elle Ă©tait très sensible aux diffĂ©rences entre Jeanette et elle. L’une Ă©tait tĂ©nĂ©breuse, la seconde un vĂ©ritable soleil. Jusqu’Ă  ce qu’elles tombent amoureuses du mĂŞme homme. Mais avec l’amertume de la trahison entre elles, les deux sĹ“urs doivent apprendre Ă  se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagĂ©s lors de leur enfance et dĂ©passer les mensonges ? Et, entourĂ©e de sa famille, Connie acceptera-t-elle de faire la paix avec elle-mĂŞme, et avec celui qu’elle aime ?

Mon avis:

J'ai entendu beaucoup de bonnes critiques concernant Rosie Thomas notamment grâce à ses deux premiers romans Le châle de cachemire et Les brumes du Caire que je n'ai malheureusement pas encore eu le temps de lire. Je remercie donc les Editions Charleston pour l'envoi de ce titre qui me faisait tout autant envie.

jeudi 20 avril 2017

Close-up, tome 2: inoubliable Josh.
Jane Devreaux.
Editions Hugo Roman.
396 pages.
En librairie depuis le 9 mars 2017.

Attention ne lisez pas ce qui suit si vous n'avez pas lu le premier tome!

Résumé:

Josh comprend enfin que Marcy n’est pas pour lui et que tout les sĂ©pare. Mais Sandre ne semble pas accepter qu’il la dĂ©sire plus que toutes les autres. Et leurs proches n’aident pas Ă  leur faire prendre conscience de la force de leurs sentiments. Ă€ force de sagesse, de retenue et de câlins, il finit par lui faire comprendre ce qu’il Ă©prouve pour elle, et quand elle l’accepte, ils vivent une grande histoire... de courte durĂ©e ! Leurs Ă©tudes les sĂ©parent gĂ©ographiquement et Sandre refuse que Josh passe Ă  cĂ´tĂ© des annĂ©es universitaires, Ă  cause d’elle. Elle s’efface... disparait... pour mieux rĂ©apparaitre de temps en temps, n’offrant Ă  son amant que des souvenirs... Josh semble prĂŞt Ă  commettre une grave erreur, quand le sort dĂ©cide de leur jouer un tour qui remet tout en question... Est-ce que la maturitĂ© qu’ils acquièrent va les guider l’un vers l’autre, ou bien au contraire, les sĂ©parer ?

Mon avis:

J'avais découvert la plume de Jane Devreaux avec le premier tome de sa trilogie Close-up qui m'avait agréablement surprise grâce à son héroïne différente et très charismatique. J'avais donc très envie de lire la suite d'autant plus que la fin de ce premier roman nous laissait complètement dans le flou quant à l'avenir de nos deux héros. Je remercie donc les Editions Hugo Roman pour l'envoi de ce titre.

samedi 15 avril 2017

Vous n'aurez pas ma haine.
Antoine Leiris.
Editions Le Livre de Poche.
124 pages.

Résumé:

Antoine Leiris a perdu sa femme, HĂ©lène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinĂ©e au Bataclan. Alors que le pays Ă©tait endeuillĂ©, Ă  la recherche de mots pour dire l'horreur, il publiait sur les rĂ©seaux sociaux une lettre destinĂ©e aux terroristes intitulĂ©e Vous n'aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait Ă  ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde. AccablĂ© par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n'a qu'une arme : sa plume. L'horreur, le manque et le deuil ont bouleversĂ© sa vie. Mais, Ă  l'image de la lueur d'espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgrĂ© tout, la vie doit continuer. C'est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu'il nous offre dans ce tĂ©moignage poignant.

Mon avis:

J'ai attendu longtemps avant de lire le récit d'Antoine Leiris car je ne savais pas vraiment si j'étais prête à me remémorer cette journée du 13 novembre 2015. J'ai pensé à tort qu'il était encore trop tôt pour me plonger dans ses mots si tristes, mais en refermant ce livre j'ai compris combien j'avais eu tort.

vendredi 14 avril 2017

Le plus loin possible.
Maureen McCarthy.
Editions Denoël.
427 pages.
En librairie depuis le 9 mars 2017.

Résumé:

Tess, vingt et un ans, vit avec son mari Jay et leur petite fille de trois ans dans une ferme isolĂ©e en Australie. Elle est rĂ©gulièrement battue par son mari, mais les frères et la mère de Jay font semblant de ne rien voir. Un jour, un jeune couple qui voyage Ă  travers le pays s’arrĂŞte dans leur village. Tess dĂ©cide de saisir sa chance et, Ă  l’aube, en cachette de tous, elle monte dans la voiture des inconnus avec sa petite fille. Un pĂ©rilleux chemin vers la libertĂ© commence alors...

Mon avis:

Comme vous le savez sans doute si vous me suivez depuis quelque temps, j'aime diversifier mes lectures, aborder des sujets diffĂ©rents en littĂ©rature. Le plus loin possible m'a intĂ©ressĂ© parce qu'il traitait des violences conjugales. Je remercie donc beaucoup les Editions DenoĂ«l pour l'envoi de ce titre.