samedi 18 novembre 2017

La fille qui aimait les abeilles.
Santa Montefiore.
Editions Charleston.
341 pages. 
En librairie depuis le 6 octobre 2017.

Résumé:

1973. Trixie Valentine est amoureuse du leader d'un groupe anglais de rock qui passe l'Ă©tĂ© sur la petite Ă®le au large de Cape Cod (Massachusetts) oĂą elle a grandi. La jeune femme en a assez de sa vie isolĂ©e, et rĂŞve des grandes villes du monde. Elle a prĂ©vu de quitter l'Ă®le Ă  l'automne avec Jasper ; après tout, elle ne veut pas finir comme sa mère, Grace, qui s'occupe des jardins des grands propriĂ©taires depuis qu'elle a quittĂ© l'Angleterre avec son mari, Freddie, Ă  la fin de la guerre. Trixie ne comprend pas non plus l'obsession de sa mère pour les abeilles, et pourquoi elle les regarde s'affairer autour des ruches. 1937, l'Angleterre se prĂ©pare Ă  la guerre, et la jeune Grace Hamblin est sur le point de se marier. Mais alors qu'elle est sur le point de s'engager avec Freddie Valentine, elle est dĂ©chirĂ©e entre cet amour de jeunesse et le superbe aristocrate qu'elle ne pourra jamais Ă©pouser, malgrĂ© son amour dĂ©bordant pour lui. Le prix Ă  payer pour faire le bon choix est Ă©norme, et elle transporte sa douleur de l'autre cĂ´tĂ© de la planète, oĂą Freddie, revenu gravement blessĂ© de la guerre, amène Ă©galement sa propre douleur, mais aussi un Ă©norme secret.

Mon avis:

La fille qui aimait les abeilles est le roman qui me tentait sans doute le plus parmi les parutions Charleston de cet automne. J'ai tout de suite Ă©tĂ© charmĂ©e par sa couverture et son titre doux et plein de promesses. J'ai Ă©tĂ© d'autant plus emballĂ©e lorsque j'ai su que ce roman allait mĂŞler prĂ©sent et passĂ© pendant la seconde guerre mondiale qui est une pĂ©riode historique très difficile et très Ă©mouvante que j'aime retrouver en littĂ©rature. Je remercie donc les Editions Charleston pour l'envoi de ce titre. 

jeudi 16 novembre 2017

La maison du guet.
Mary Higgins Clark.
Editions France Loisirs.
224 pages.

Résumé:

Afin de fuir son passĂ©, Nancy a changĂ© de nom et d’apparence, avant de quitter la cĂ´te Ouest et de venir s’installer Ă  Cape Cod oĂą elle a Ă©pousĂ© Ray Eldredge. Sept annĂ©es de bonheur se sont Ă©coulĂ©es. Ils ont deux beaux enfants, Michael et Missy. Puis un matin, dans le journal rĂ©gional, paraĂ®t un article sur un procès pour meurtre qui a fait couler beaucoup d’encre en Californie et qu’illustre la photo d’une jeune femme ressemblant Ă©trangement Ă  Nancy. Le jour mĂŞme, Michael et Missy disparaissent…

Mon avis:

Je m'étais procurée il y a deux ans en vide grenier une dizaine de romans de Mary Higgins Clark qui est une auteure de romans policiers que j'apprécie. De temps en temps quand l'envie se fait sentir j'en sort un de ma bibliothèque et c'est cette fois vers La maison du guet que je me suis tournée.

lundi 13 novembre 2017

Les coeurs brisés ont la main verte.
Abbi Waxman.
Editions Belfond.
360 pages.
En librairie depuis le 5 octobre 2017.

Résumé:

Californienne de trente-quatre ans, mère de deux adorables chipies et illustratrice pour une super maison d'édition, Lili semble mener une vie rayonnante. Pourtant, derrière son sourire et son grand sens de l'autodérision, la jeune femme peine à se remettre du décès accidentel de son mari, trois ans plus tôt. Depuis, et au grand dam de Rachel, sa sœur cadette qui s'évertue à placer de sémillants célibataires sur son chemin, le cœur de Lili est en stand by. Mais un vent nouveau s'apprête à souffler. Chargée d'illustrer une encyclopédie de botanique, la jeune femme se voit imposer des cours de jardinage, le samedi matin, au beau milieu d'un parc de L.-A. L'heure est venue pour la jeune femme de troquer pyjama et télé contre une paire de bottes et du compost ! Mais comment tisser des liens avec des inconnus ? Lili est-elle vraiment prête à quitter sa zone de confort ? Amour, amitié et rempotage ! En compagnie de ses deux filles, de Rachel et d'autres âmes esseulées, Lili va vite découvrir les vertus du jardinage pour délier les langues et réparer les cœurs...

Mon avis:

En ce moment les romans légers me font le plus grand bien alors dès que j'ai l'occasion d'en lire un je suis ravie. J'avais hâte de voir la date du book club des Editions Belfond approcher pour pouvoir me plonger dans celui-ci qui a reçu de très bons éloges de leur part. Je les remercie donc encore une fois pour l'envoi de ce titre.

mardi 7 novembre 2017

D'ombre et de silence.
Karine Giebel.
Editions Belfond.
280 pages.
En librairie depuis le 19 octobre 2017.

Résumé:

« Partir sans lui dire au revoir. Parce que je le sens incapable d’affronter ses larmes ou de retenir les miennes. L’abandonner Ă  son sort. Parce que je n’ai plus le choix. Je m’appelle Aleyna, j’ai 17 ans. Aleyna, ça veut dire - Ă©clat de lumière. J’ai souvent dĂ©testĂ© ma vie. Je n’ai rien construit, Ă  part un cimetière pour mes rĂŞves. LĂ  au moins, on ne pourra pas me les voler. »

Mon avis:

Comme vous le savez sans doute je lis très peu de nouvelles. Ce n'est pas un genre que j'apprĂ©cie particulièrement parce que je trouve que les histoires qui nous sont racontĂ©es sont souvent trop brèves pour que j'arrive vraiment Ă  m'en imprĂ©gner, et elles me laissent souvent un goĂ»t d'inachevĂ©. Karine Giebel est une auteure que j'adore, j'ai dĂ©jĂ  pu lire trois de ses nombreux romans ainsi qu'une de ses nouvelles dernièrement parue Aurore que j'avais  Ă  mon grand Ă©tonnement beaucoup aimĂ©. Elle est d'ailleurs Ă  ce jour la seule auteure qui a rĂ©ussi Ă  me convaincre que certaines nouvelles peuvent ĂŞtre aussi construites et abouties qu'un roman. Je remercie donc les Editions Belfond pour avoir pensĂ© Ă  moi pour ce titre.

lundi 6 novembre 2017

Aux livres exquis.
Fanny Vandermeersch.
Editions Charleston.
178 pages.
En librairie depuis le 6 octobre 2017.

Résumé:

ChloĂ© n'aime pas la routine. Maman d'un enfant, mariĂ©e Ă  un homme qu'elle ne voit jamais, elle refuse de rester la gentille femme au foyer qui attend son mari - infidèle. Quand elle lit dans le journal qu'un cafĂ© littĂ©raire, "Les livres exquis" cherche une serveuse en CDD, c'est le rĂŞve. Or, si elle s'entend Ă  merveille avec le comptable, les dĂ©buts sont difficiles avec le patron, David. Et quand elle dĂ©couvre son portrait dessinĂ© Ă  plusieurs reprises dans le carnet d'une cliente mystĂ©rieuse qui s'est volatilisĂ©e, elle comprend qu'elle arrive Ă  un tournant de sa vie. Entre muffins brĂ»lĂ©s, Ă©nigme, crises de larmes, de rire, voyage au Maroc, rĂ©vĂ©lations sur le dĂ©cès de sa mère et dĂ©couvertes de ses origines, la vie de notre hĂ©roĂŻne ne sera plus la mĂŞme.

Mon avis:

En regardant les parutions de cet automne des Editions Charleston j'ai tout de suite été attirée par le titre et la couverture de celui-ci qui semblait être un roman destiné à tous les amoureux des livres. J'ai donc décidé de le lire ce weekend car avec le froid qui arrive j'avais le plus grand besoin d'une lecture cocooning. Je remercie donc les Editions Charleston pour ce titre.